ENQUÊTE -BCE-Statu quo en septembre, extension du QE avant fin 2016

vendredi 2 septembre 2016 14h25
 

par Rahul Karunakar

2 septembre (Reuters) - La Banque centrale européenne (BCE) maintiendra sa politique monétaire inchangée le 8 septembre à l'issue de la réunion de son conseil des gouverneurs mais elle pourrait répondre aux pressions grandissantes en faveur d'un nouvel assouplissement en annonçant une extension de ses achats d'actifs d'ici la fin de l'année, montre une enquête Reuters.

La BCE achète actuellement l'équivalent de 80 milliards d'euros par mois d'actifs, principalement des obligations d'Etat de la zone euro, afin de ramener l'inflation vers son objectif proche mais inférieur à 2% l'an.

Elle a par ailleurs opté pour une politique de taux d'intérêt négatif, fixant son taux de dépôt à -0,4% pour pousser les banques à consentir des crédits qu'elle s'est engagée à refinancer à taux nuls voire potentiellement négatifs.

En dépit de ces mesures, l'inflation au sein de la zone euro est ressortie à 0,2% au mois d'août selon une estimation provisoire.

Le vote britannique du 23 juin en faveur d'une sortie du Royaume-Uni de l'Union européenne (Brexit) n'a pas eu pour l'instant l'impact négatif redouté sur l'économie britannique et celle de la zone euro.

En conséquence la BCE ne devrait pas réviser nettement ses projections économiques en termes d'inflation et de croissance.

Les quelques 70 économistes interrogés par Reuters s'attendent à un statu quo de la BCE à l'issue de la réunion de son conseil des gouverneurs la semaine prochaine. Ils prévoient un maintien du taux de refinancement et du taux de dépôt à 0% et -0,4% respectivement.

  Suite...