CORR-La Bourse de Paris-Les valeurs du jour vendredi (clôture)

vendredi 2 septembre 2016 18h18
 

(§2, corrige la variation du CAC 40 sur l'année)
    * Valeurs qui se traitent ex-dividende 
    * Le point sur les marchés européens 

    PARIS, 2 septembre (Reuters) - Les valeurs du jour vendredi
à la Bourse de Paris, où l'indice CAC 40 a gagné 2,31% à
4.542,17 points, dans un marché porté par la statistique
mensuelle de l'emploi américain qui semble enterrer la
perspective d'une hausse des taux d'intérêt de la Fed ce mois-ci
. 
    Toutes les valeurs du CAC 40 ont fini dans le vert. Sur la
semaine, l'indice a gagné 2,26%. Son recul depuis le début de
l'année est ramené à 2%.
    
    * Les services collectifs ("utilities"), traditionnelles
valeurs de rendement, ont profité à plein de la perspective du
maintien de taux ultra-bas.        
    * VEOLIA (+4,9% à 20,14 euros) a terminé en tête
des hausses du CAC 40. SUEZ a gagné 5,38% à 14,3 euros
et ENGIE 2,78% à 14,615 euros.
    
    * Cette quête de rendement a également bénéficié à des
valeurs réputées pour la régularité de leur politique de
dividende. ESSILOR a ainsi pris 3,65% à 116,45 euros,
L'OREAL 3,5% à 174,55 euros ou encore DANONE 
3,42% à 70,25 euros.
    
    * Les valeurs liées au PETROLE ont été dopées par le net
rebond des cours du brut, eux aussi sous l'effet de
l'enthousiasme des investisseurs après la statistique américaine
de l'emploi. TOTAL a gagné 3,37% à 43,985 euros et
VALLOUREC 5,32% à 4,139 euros.
    
    * ACCORHOTELS s'est adjugé 3,58% à 35,56 euros à
la suite du relèvement du conseil de Barclays, passé de neutre à
surpondérer sur la valeur en estimant que "la balance des
risques s'oriente positivement" pour le groupe hôtelier.
 
    
    * EUTELSAT a fait un bond de 5,41% à 18,42 euros,
en tête des hausses de l'indice SBF 120. L'opérateur a
confirmé ses objectifs financiers en dépit de la perte du
satellite Amos-6 lors de l'explosion sur le pas de tir de la
fusée Falcon 9 de SpaceX. 
    
    * DASSAULT SYSTÈMES a gagné 2,34% pour clôturer à
77,89 euros, à son plus haut historique, à la faveur d'une note
de JPMorgan, à 'surpondérer' sur la valeur, qui a porté son
objectif de cours à 85 euros (contre 75 euros) en estimant que
l'éditeur de logiciels de CAO figure parmi les valeurs
européennes technologiques les mieux positionnées. 
    
    * A l'inverse, INGENICO (-5,49% à 91,67 euros) a
affiché la plus forte des quelques baisses du SBF 120 après des
résultats jugés peu rassurants publiés la veille par l'américain
Verifone Systems. 
    * STMICRO a cédé 2,8% à 6,503 euros.
    
    * BOLLORÉ a perdu 3,28% à 3,153 euros après une
chute de 27% de son résultat net part du groupe au premier
semestre, à 343 millions d'euros, et une baisse de 10% de son
résultat opérationnel, à 305 millions, pénalisé par son activité
de logistique en Afrique du fait du recul des cours du pétrole
et des matières premières.    
    
    * MAUNA KEA TECHNOLOGIES a bondi de 35,56% à 2,44
euros, en tête des hausses de l'indice CAC Mid & Small,
après l'annonce par la biotech que l'American Society of General
Surgeons (ASGS) recommandait sa plate-forme d'endomicroscopie
Cellvizio comme partie intégrante du diagnostic et des décisions
thérapeutiques pour traiter deux maladies de l'oesophage.
    La Société générale est passée à l'achat sur le titre.
 

 (Jean-Michel Bélot et Dominique Rodriguez)