Le Brésil maintient ses taux dans un contexte de forte inflation

jeudi 1 septembre 2016 00h43
 

BRASILIA, 1er septembre (Reuters) - La Banque centrale du Brésil a laissé mercredi ses taux directeurs inchangés pour la neuvième fois de suite, persistant dans une politique qui n'a que très marginalement réussi à freiner l'inflation galopante malgré une sévère récession.

Le comité de politique monétaire de la banque centrale (Copom) a voté à l'unanimité en faveur du maintien de son taux de référence Selic à 14,25%, le plus élevé parmi les dix plus grandes économies mondiales.

Bien que le coût de la dette brésilienne soit le plus élevé au monde pour une économie de premier plan, l'inflation se maintient autour de 9% en raison de l'envolée des prix alimentaires et malgré la forte baisse de la consommation.

La banque centrale a retiré de son communiqué la référence à l'absence de marge de manoeuvre pour abaisser les taux mais elle a dit que tout assouplissement monétaire dépendrait de facteurs assurant que l'objectif d'inflation sera atteint en 2017. (Alonso Soto et Silvio Cascione, Juliette Rouillon pour le service français)