Le fonds Elliott se renforce dans Poundland, cible de Steinhoff

mercredi 31 août 2016 21h13
 

LONDRES, 31 août (Reuters) - Le fonds activiste Elliott Capital a porté sa participation dans le capital de l'enseigne discount britannique Poundland à 22,7%, ce qui le place en position de bloquer l'OPA amicale de Steinhoff International Holdings .

Cette initiative pourrait être un nouveau coup dur pour le groupe sud-africain qui a averti mercredi que la chute de la livre après le vote des Britanniques pour une sortie de l'Union européenne pourrait affecter son activité au Royaume-Uni.

Steinhoff a relevé son offre sur Poundland de 597 millions de livres (702,63 millions d'euros) à 610 millions de livres le 11 août, tout en annonçant qu'il ne la relèverait pas davantage afin d'inciter Elliott à accepter ses nouvelles conditions.

Les actionnaires de Poundland doivent se prononcer sur l'OPA de Steinhoff avant une réunion d'investisseurs le 7 septembre.

Elliott renforce sa position dans le capital de l'enseigne depuis l'annonce de l'OPA amicale et, selon les déclarations réglementaires, le fonds détient à ce jour 22,7% de son capital.

Steinhoff, qui détient déjà 23,6% de Poundland, doit obtenir le soutien de 75% des actionnaires, en plus de sa propre participation, pour garantir le succès de son OPA.

Sachant que Steinhoff a annoncé que sa dernière offre était définitive, l'OPA pourrait échouer si Elliott s'entête à réclamer une nouvelle amélioration des conditions offertes.

Personne n'était immédiatement disponible chez Steinhoff pas pour commenter cette information.

Il s'agit de la troisième tentative du groupe sud-africain pour racheter un distributeur en Europe cette année après deux échecs successifs sur Darty et Home Retail.

(Sarah Young, Juliette Rouillon pour le service français)