LEAD 1-France-A Notre-Dame-des-Landes, la "ZAD" se tient sur ses gardes

mercredi 31 août 2016 16h04
 

* Conseils juridiques, formation aux premiers secours

* Victoire des partisans du projet d'aéroport contesté

* Valls a promis un début des travaux à l'automne (Avec réunion des collectivités locales)

par Guillaume Frouin

NOTRE-DAME-DES-LANDES, 31 août (Reuters) - Rebaptisée "zone à défendre" par ses habitants, la "zone d'aménagement différé" (ZAD) de Notre-Dame-des-Landes (Loire-Atlantique) se prépare à riposter à toute tentative d'évacuation de la zone, après la victoire des partisans du projet d'aéroport lors de la consultation locale du 26 juin.

De leur côté, les collectivités locales qui financent le projet se sont réunies ce mercredi pour "faire un point sur l'avancement" du dossier, deux mois après les résultats "sans ambiguïté" de la consultation locale.

Les élus ont "redit leur détermination" à obtenir du gouvernement un calendrier et une feuille de route "respectueuse du vote des citoyens" et "conforme aux annonces d'un démarrage des travaux à l'automne", précise un communiqué.

Les collectivités locales ont également engagé les procédures nécessaires à l'actualisation des études.

Le Premier ministre Manuel Valls avait promis avant le scrutin un lancement des travaux "à l'automne", en cas de victoire du "oui". Les habitants de la Loire-Atlantique s'étaient finalement prononcés à 55% en faveur du projet, qui a été confié par l'État au groupe Vinci   Suite...