GRAPHES-Confiance et consommation-Le grand écart franco-britannique

mercredi 31 août 2016 14h28
 

* Les Français plus confiants ne consomment pas bit.ly/2bIS6XM

* Le rebond de la croissance française au T3 compromis

* Les Anglais, pessimistes avec le Brexit, continuent leurs achats bit.ly/2c47IWa

* Crainte de récession atténuée en GB au risque d'un "hard Brexit"

31 août (Reuters) - Les consommateurs français et britanniques ont des comportements opposés depuis quelques mois, qui pourraient pourtant avoir des répercussions négatives d'un côté du Channel comme de l'autre.

Les premiers se montrent plus confiants en dépit de la succession d'attentats meurtriers, l'embellie conjoncturelle du début de l'année et une amorce d'amélioration du marché de l'emploi contribuant au regain d'optimisme.

La confiance des ménages français s'est légèrement redressée en août, faisant preuve de résistance après l'attaque du 14 juillet à Nice et malgré des craintes persistantes sur le chômage.

L'indice synthétisant leur confiance a ainsi pratiquement retrouvé ce mois-ci son niveau de mai, qui constituait un plus haut depuis octobre 2007.

Ce regain de confiance des ménages français ne se traduit toutefois pas dans leurs dépenses de consommation en biens, qui ont reculé en juillet pour le quatrième mois consécutif alors que les économistes interrogés par Reuters anticipaient un léger rebond.   Suite...