Le patron de Deutsche Bank veut plus de fusions en Europe

mercredi 31 août 2016 11h24
 

par Arno Schuetze et Jonathan Gould

FRANCFORT, 31 août (Reuters) - Il faut plus de fusions dans le secteur bancaire en Europe pour qu'il puisse être plus rentable, a déclaré mercredi John Cryan, le président du directoire de Deutsche Bank.

"Il faut plus de fusions, au niveau national mais également par delà les frontières nationales", a-t-il déclaré lors d'une conférence, fustigeant par ailleurs le "régionalisme épars régnant parmi les banques".

Prié de dire si Deutsche Bank elle-même comptait à nouveau s'engager dans de grosses OPA, il a cependant répondu: "Pas de sitôt".

L'action Commerzbank réalisait mercredi matin l'une des plus fortes hausses (+3,7%) de l'indice FTSEurofirst 300 en réaction à un article du mensuel financier Manager Magazin selon lequel Deutsche Bank, la première banque allemande, avait par le passé envisagé une fusion avec sa concurrente la plus proche.

Une croissance en panne, un environnement de taux ultra-bas, voire négatifs, et le poids des créances douteuses sont autant d'éléments qui grèvent les profits des banques européennes.

"Si l'on examine l'Allemagne en particulier, elle n'a pas eu une vague de consolidation comme l'Espagne en connaît actuellement; l'Italie semble prendre cette direction et pour la France ce cap est passé", a poursuivi John Cryan.

"De mon point de vue, il y a tout simplement trop de banques en Allemagne", a-t-il ajouté, un constat que partageait mercredi son homologue de Commerzbank Martin Zielke, ce dernier observant par ailleurs que sa banque était bien capitalisée.

Commerzbank avait dit au tout début du mois s'attendre à un recul de son bénéfice d'exploitation et de son bénéfice net cette année, en raison des incertitudes géopolitiques et de la politique de taux négatifs de la Banque centrale européenne.   Suite...