MHI discute d'un nouveau véhicule blindé avec une société US

mercredi 31 août 2016 10h46
 

par Tim Kelly et Nobuhiro Kubo

TOKYO, 31 août (Reuters) - Mitsubishi Heavy Industries (MHI) discute avec une société américaine d'un éventuel partenariat en vue de concevoir un véhicule blindé et ce serait la première fois qu'une firme japonaise construirait des armements destinés à un client étranger, a déclaré l'un de des dirigeants.

MHI veut aller de l'avant dans les discussions après avoir raté un gros contrat de sous-marins destinés à l'Australie, pour lequel la DCNS française poursuit des négociations exclusives.

Le gouvernement du Premier ministre Shinzo Abe espérait que ce serait le premier grand contrat d'armement à l'exportation du pays à la suite de la levée en avril 2014 d'un embargo vieux de plusieurs décennies.

Un partenariat avec une société des Etats-Unis pourrait être une voie d'accès plus facile pour une société encore inexpérimentée à l'international.

"Les Etats-Unis sont le marché étranger le plus accessible pour que nous y fassions des affaires", a dit mardi à Reuters Hisakazu Mizutani, patron de la division Systèmes de défense et spatiaux de MHI, le constructeur du fameux chasseur Zéro durant la Seconde Guerre mondiale.

Mizutani a dit qu'il informait régulièrement le gouvernement japonais de ses discussions avec la société américaine non identifiée, qui est selon lui à l'origine de la démarche.

Il a ajouté que l'issue des discussions pourrait être connue d'ici la fin de l'année.

MHI a déjà conclu des partenariats avec de grands groupes de défense américains tels que Lockheed Martin, Boeing et Raytheon, débouchant sur la construction du chasseur F-2 pour les Forces d'autodéfense locales et sur la production sous licence de missiles Patriot et d'hélicoptères Chinook entre autres.   Suite...