Corée-Hanjin Shipping va se placer en liquidation judiciaire

mercredi 31 août 2016 08h58
 

SEOUL, 31 août (Reuters) - Hanjin Shipping, le premier armateur sud-coréen, a annoncé mercredi son intention de se placer en liquidation judiciaire après avoir été lâché la veille par ses banques.

Le numéro sept mondial du transport de conteneurs, plombé par une dette de 5.600 milliards de wons (4,5 milliards d'euros), a perdu mardi le soutien de ses banques créancières qui ont jugé insuffisantes les mesures proposées par sa maison mère pour redresser sa situation.

De peur de ne pouvoir toucher leurs commissions, plusieurs ports en Chine, en Europe et en Amérique du Nord ont refusé l'accès à des navires de la compagnie, qui a par ailleurs appris qu'un de ses cargos, le Hanjin Rome, avait été saisi mardi à Singapour à la demande d'un créancier.

L'autorité sud-coréenne des marchés financiers a indiqué que Hyundai Merchant Marine, le deuxième armateur sud-coréen, était intéressé par la reprise d'actifs sains et d'une partie du personnel de Hanjin.

Un porte-parole de Hyundai Merchant Marine a dit à Reuters que rien n'était encore décidé et que le groupe aurait des discussions avec la banque nationale de développement Korea Development Bank (KDP), principale banque créancière de Hanjin.

Hyundai Merchant, lui aussi mis à mal par la baisse de la demande et les surcapacités dans le secteur du transport maritime, est en pleine restructuration financière. (Joyce Lee, Chang-ho Lee et Se Young Lee, Véronique Tison pour le service français)