Areva donne le coup d'envoi de sa restructuration

mardi 30 août 2016 21h00
 

PARIS, 30 août (Reuters) - Areva a annoncé mardi avoir lancé sa restructuration en engageant le transfert de ses actifs dédiés au combustible nucléaire vers une nouvelle entité baptisée NewCo dont les perspectives financières ont été revues à la baisse.

Le projet de transfert, dévoilé en juin, doit être approuvé lors d'une assemblée générale extraordinaire convoquée le 3 novembre tandis que les porteurs d'obligations seront réunis le 19 septembre.

"La rémunération de l'apport sera déterminée sur la base d'une valeur réelle des actifs et passifs apportés d'un montant de l'ordre de 1,4 milliard d'euros, valorisant NewCo post apport à un montant de l'ordre de 2 milliards d'euros, après prise en ompte de l'intégration fiscale", précise le spécialiste français du nucléaire dans un communiqué.

Dans le cadre de l'opération, deux augmentations de capital sont prévues pour un montant total de 5 milliards d'euros, réparties à hauteur de 2 milliards au niveau d'Areva SA et de 3 milliards d'euros pour NewCo.

"Des marques d'intérêt" ont été formulées par des investisseurs tiers pour participer à l'augmentation de capital de NewCo qui sera par ailleurs souscrite par l'Etat français, premier actionnaire d'Areva.

"Sous réserve de la validation de ces opérations par la Commission européenne, et de leur réalisation, l'Etat détiendrait au minimum les deux tiers du capital de NewCo, directement ou via Areva SA, aux côtés des investisseurs tiers", précise le communiqué.

Le groupe a abaissé les perspectives financières de la nouvelle entité, pénalisée selon lui par la pression sur les prix de l'enrichissement.

Son taux de marge d'excédent brut d'exploitation ramené au chiffre d'affaires est attendu entre 22% et 25% contre 25% anticipé en juin dernier.

Sa rentabilité opérationnelle est par ailleurs attendue à plus de 8% contre plus de 10% auparavant.   Suite...