Mitsubishi Motors pris en faute sur 8 autres modèles

mardi 30 août 2016 10h30
 

TOKYO, 30 août (Reuters) - Le ministère japonais des Finances a accusé mardi Mitsubishi Motors d'avoir sous-estimé la consommation de carburant de huit autres modèles et a ordonné au constructeur d'en suspendre la commercialisation jusqu'à ce que les mesures soient corrigées.

En avril, Mitsubishi avait reconnu avoir falsifié les économies de carburant de deux de ses mini-véhicules et de deux modèles similaires produits pour Nissan.

Le scandale a entraîné une suspension des ventes des quatre modèles incriminés pendant près de trois mois et fait chuter le cours de Bourse de Mitsubishi Motors, le contraignant à demander une assistance financière à Nissan. Ce dernier a pris en mai une participation de 34% pour l'équivalent de 2,2 milliards de dollars (1,9 milliard d'euros), prenant de fait le contrôle de son concurrent et partenaire. (Naomi Tajitsu, Véronique Tison pour le service français)