** LE POINT SUR LES MARCHÉS avant l'ouverture en Europe **

lundi 29 août 2016 08h11
 

(Actualisé avec futures sur indices)
    PARIS, 29 août (Reuters) - Les principales Bourses européennes sont
attendues en baisse lundi à l'ouverture dans le sillage des propos de la
présidente de la Réserve fédérale, Janet Yellen, laissant entendre qu'un
resserrement monétaire pourrait avoir lieu aux Etats-Unis avant la fin de
l'année.
    D'après les futures sur indices, le CAC 40 parisien pourrait perdre
jusqu'à 0,5% à l'ouverture et le Dax à Francfort 0,7%.
    La Bourse de Londres est fermée pour cause de jour férié et la séance
s'annonce tranquille en l'absence d'indicateur majeur. Les traders commencent à
rentrer de vacances en cette fin de mois d'août, le mois le plus calme depuis de
le début de l'année en termes de volumes d'échanges.
    Wall Street étudiera soigneusement cette semaine une série d'indicateurs,
notamment les chiffres de l'emploi pour le mois d'août qui seront annoncés
vendredi, pour essayer de deviner quand la Fed se décidera à relever à nouveau
les taux d'intérêt. 
    Tout en jugeant que les arguments en faveur d'une hausse des taux se
renforçaient, Janet Yellen a entretenu le suspense sur le calendrier. 
    La Bourse de Tokyo a finio en hausse de 2,3%, portée notamment par les
assureurs qui rêvent de gains sur leurs investissements en obligations
américaines dans la perspective d'une hausse des taux.
    Les valeurs exportatrices ont été favorisées en outre par un raffermissement
du dollar face au yen.
    Les cours du pétrole baissent d'environ 1%, toujours sur des craintes liées
à la surabondance de l'offre alors que s'amenuise l'espoir d'une initiative des
pays producteurs pour stabiliser les prix.
    
  PRINCIPAUX INDICATEURS A L'AGENDA DU 29 AOÛT
 PAYS    GMT    INDICATEUR                     PÉRIODE     CONSENSUS     PRÉCÉDENT
 US      12h30  Revenus des ménages            juillet     0,4%          0,2%
                Dépenses des ménages           juillet     0,3%          0,4%
 
    VALEURS À SUIVRE
    
     * ALSTOM se place en pole position sur le marché américain du
train à grande vitesse avec le contrat de 1,8 milliard d'euros décroché auprès
d'Amtrak et prend une petite revanche après des années d'efforts pour convertir
les Etats-Unis au TGV. 
    
    * EDF. Le directeur général d'EDF Energy, la filiale britannique de
l'électricien français, exhorte dans une tribune que publie le Sunday Telegraph
le gouvernement britannique à approuver le projet nucléaire Hinkley Point.
 
    
    * Tableau des principaux marchés mondiaux : 
    

 (Patrick Vignal pour le service français)