LATAM Airlines quitte commercialement Tahiti

dimanche 28 août 2016 06h19
 

PAPEETE, 28 août (Reuters) - La compagnie chilienne LATAM Airlines, première compagnie aérienne d'Amérique latine, a annoncé vendredi qu'Air Tahiti Nui allait reprendre à compter de fin 2016 sa représentation commerciale en Polynésie française.

Au terme d'un accord commercial, Air Tahiti Nui gérera les activités de ventes et de marketing du groupe, qui fermera donc ses bureaux à Tahiti, ainsi que la commercialisation et les relations clients en Polynésie.

L'activité de l'agence LATAM, actuellement située à Papeete, sera déplacée dans les locaux de l'agence Air Tahiti Nui de Papeete.

"Nous relions depuis longtemps Tahiti à l'Île de Pâques, à l'Amérique Latine et à notre réseau élargi de destinations internationales" explique Alfonso Luna, directeur régional de LATAM Airlines Group à Tahiti.

"Grâce à notre partenariat avec Air Tahiti Nui, nous continuerons à offrir la connectivité et les plus hauts niveaux de service à la clientèle en provenance et à destination de ce lieu vraiment unique."

La seule desserte aérienne hebdomadaire de LATAM en Polynésie française demeurera, dans un premier temps, inchangée, avec le vol hebdomadaire en Boeing 787-9 reliant Papeete et Santiago du Chili, via l'Île de Pâques. Il y a quelques années, jusqu'à quatre avions reliaient chaque semaine Papeete à l'Amérique latine.

Mais cette liaison hebdomadaire, de l'avis de tous les acteurs du tourisme, en Polynésie comme à l'île de Pâques, est très mal positionnée puisqu'elle impose aux Polynésiens un départ à 2h55 du matin le mardi pour un retour vers 1h du matin le mardi suivant.

Or les périodes de vacances scolaires à Tahiti sont souvent des semaines entières. Les familles voyageant à destination de l'île de Pâques ou de Santiago ne peuvent donc partir qu'en imposant à leurs enfants de manquer des jours de classe, ce qu'elles sont peu nombreuses à accepter de faire (et ce qui, de fait, met à mal la rentabilité de cette desserte).

En aparté, un cadre de la compagnie Air Tahiti Nui estime que LATAM pourrait probablement, à terme, cesser de desservir de Tahiti, en maintenant en revanche toutes ses rotations entre Santiago et l'île de Pâques.

La Polynésie française ne serait plus alors reliée au continent sud-américain, à moins qu'Air Tahiti Nui ne reprenne elle-même la desserte entre Tahiti et l'île de Pâques. LATAM dessert Papeete depuis 1967. (Daniel Pardon, édité par Julie Carriat)