LEAD 1-Prada - La Chine a pesé sur le bénéfice net (-25% au S1)

vendredi 26 août 2016 14h51
 

(Actualisé avec des précisions)

PARIS, 26 août (Reuters) - Prada a annoncé vendredi une baisse de 24,7% de son bénéfice net au premier semestre, le consommateur chinois tendant à privilégier à présent des marques moins onéreuses dans un contexte de ralentissement de la croissance et Pékin sévissant contre les hauts fonctionnaires affichant par trop leur opulence.

En Italie, les ventes des boutiques ont chuté de 21% de janvier à juin.

L'enseigne de luxe cotée à Hong Kong a fait état d'un bénéfice net semestriel de 141,9 millions d'euros contre 188,6 millions un an auparavant. L'excédent brut d'exploitation (EBE, Ebitda) a été de 330 millions d'euros au premier semestre contre 440 millions un an plus tôt.

Le chiffre d'affaires a diminué de 14,8% à 1,55 milliard d'euros.

"La direction considère 2016 comme un tournant à partir duquel le groupe renouera avec la croissance, explique Prada dans un communiqué.

Il faut remonter à 2014 pour voir une hausse des ventes de Prada à périmètre comparable, hors effets de change et apport des nouvelles boutiques.

Après avoir ouvert plus de boutiques que la plupart des autres enseignes de luxe ces dernières années et avoir augmenté le prix d'une bonne partie de ces sacs, Prada tente de remonter la pente en présentant davantage de produits accessibles et en réduisant son réseau de points de vente.

Toutefois, la concurrence de nouvelles marques européennes et asiatiques est rude, comme devrait l'être celle de Gucci sous la houlette d'une nouvelle équipe dirigeante, dont valoir des analystes.

La plupart des courtiers recommandent de vendre ou de conserver le titre, qui a perdu près de 35% sur les 12 derniers mois. (Astrid Wendlandt, avec Farah Master et Meg Shen, Wilfrid Exbrayat pour le service français)