La Bourse de Paris-Les valeurs du jour mercredi (clôture)

mercredi 24 août 2016 17h58
 

* Valeurs qui se traitent ex-dividende 
    * Le point sur les marchés européens 

    PARIS, 24 août (Reuters) - Les valeurs du jour mercredi à la
Bourse de Paris, qui a clôturé en hausse de 0,32% à 4.435,47
points, portée par les valeurs bancaires mais toujours marquée
par l'attentisme des investisseurs, alors que la présidente de
la Réserve fédérale américaine, Janet Yellen, doit s'exprimer
vendredi.
    
    * Les VALEURS BANCAIRES (+1,93% à 17h40) évoluent à
leur plus haut niveau depuis le vote du Brexit alors que Janet
Yellen pourrait renforcer l'hypothèse d'une seconde hausse des
taux directeurs en 2017, poussée par la vigueur de l'économie
américaine.
    * SOCIÉTÉ GÉNÉRALE a gagné 2,58% à 31,805 euros,
plus forte hausse du CAC 40, suivie par BNP PARIBAS
 (+1,71% à 44,655 euros) et CRÉDIT AGRICOLE 
(+1,65% à 8,235 euros).
    * Hors CAC 40, NATIXIS s'est adjugé 1,58% à 3,796
euros.
    
    * PUBLICIS a pris 1,49% à 67,43 euros alors que
son concurrent WPP, premier groupe publicitaire mondial,
a gagné près de 2% après avoir relevé sa prévision de chiffre
d'affaires annuel. 
    
    * REXEL a fini en hausse de 3,69% à 14,18 euros,
plus forte hausse du SBF 120, après une note de Kepler
Cheuvreux qui salue la stratégie du distributeur de matériel
électrique, dont il attend d'ici 2020 un doublement du bénéfice
par action. 
    
    * En revanche, THALES a reculé de 1,28% à 80,32
euros. Le constructeur naval français DCNS, dont Thales est
actionnaire à 35%, a déclaré qu'il ne pouvait pas exclure que la
fuite massive de données concernant des sous-marins conçus pour
l'Inde soit partie prenante d'une "guerre économique" dans un
contexte ultra-concurrentiel. 
    
    * Les VALEURS MINIÈRES (-1,53% à 17h40) signent la
plus forte baisse des indices sectoriels européens, dans le
sillage de GLENCORE (-3,056%), contraint par un pari
raté sur le négoce du charbon d'inscrire une charge de près de
400 millions de dollars dans ses comptes du deuxième trimestre,
ce qui a éclipsé l'annonce d'un nouvel objectif ambitieux de
réduction de sa dette. 
    * ARCELORMITTAL, plus forte baisse du CAC 40, a
perdu 2,13% à 5,596 euros, ERAMET 2,16% à 34 euros et
APERAM 1,12% à 37,635 euros.
    
    * PERNOD RICARD a cédé 1,53% à 102,85 euros,
JPMorgan ayant abaissé sa recommandation sur le titre à
"sous-pondérer" contre "neutre" au motif, selon lui, que le
marché oublie de prendre en compte certains éléments négatifs
dans son évaluation du titre. 

 (Joseph Sotinel et Raphaël Bloch, édité par Gilles Guillaume)