LEAD 1-Glencore ne relève pas ses objectifs malgré son désendettement

mercredi 24 août 2016 12h15
 

(Actualisé avec précisions sur les résultats, réactions, cours de Bourse)

par Barbara Lewis et Dmitry Zhdannikov

LONDRES/MOSCOU, 24 août (Reuters) - Glencore s'est fixé mercredi un nouvel objectif de réduction de sa dette, plus ambitieux que le précédent, mais un pari raté sur le négoce du charbon l'a contraint à inscrire une charge de près de 400 millions de dollars dans ses comptes du deuxième trimestre.

Comme certains de ses concurrents avant lui, le groupe minier a dit en outre s'attendre à de la volatilité sur les marchés des matières premières.

Avec Anglo American, Glencore a été l'un des principaux bénéficiaires du redressement des cours des matières premières cette année après avoir été l'un des plus durement touchés par leur effondrement auparavant.

L'ensemble de ces éléments fait que, après avoir plus que doublé depuis fin 2015, le cours de Bourse de Glencore chute de 5,85% à 178,70 pence à 09h55 GMT mercredi à Londres, plus forte baisse des indices européens Stoxx 600 et FTSEurofirst 300, entraînant l'ensemble du secteur des ressources de base dans son sillage (-1,36%).

Les analystes se disent aussi déçus par l'absence de relèvement de l'objectif de bénéfice d'exploitation annuel (Ebit), compris entre 2,4 et 2,7 milliards de dollars (2,13 et 2,39 milliards d'euros).

Le directeur général Ivan Glasenberg a déclaré que Glencore était "conscient que les marchés sous-jacents continuent d'être volatils".

Le groupe est néanmoins en avance sur sa trajectoire de désendettement, lequel vise à le préserver en cas de futurs chocs.   Suite...