LEAD 3-La France enquête sur une fuite massive de données de DCNS

mercredi 24 août 2016 13h50
 

* La fuite, révélée par un journal australien, remonte à 2011

* Elle porte sur des sous-marins Scorpène conçus pour l'Inde

* Enquêtes en France et en Inde pour vérifier son authenticité, son étendue

* DCNS n'exclut pas une "guerre économique"

* Le constructeur négocie un méga-contrat de 34 mds avec Sydney (Actualisé avec déclarations de DCNS, source, contexte, cours de Bourse de Thales)

par Gwénaëlle Barzic, Cyril Altmeyer et Matt Siegel

PARIS/SYDNEY, 24 août (Reuters) - La France et l'Inde enquêtent sur une fuite massive de données dont a été victime le constructeur naval français DCNS concernant des sous-marins conçus pour la marine indienne.

La fuite a été révélée mercredi par le quotidien The Australian. Selon le journal, elle a eu lieu en France en 2011 et concernerait plus de 22.000 pages de documents qui expliquent les capacités secrètes de combat de six sous-marins Scorpène.

DCNS a décroché de haute lutte en avril des négociations exclusives avec l'Australie sur un méga-contrat de 50 milliards de dollars australiens (34 milliards d'euros) portant sur la prochaine génération de sous-marins australiens.   Suite...