BOURSE-Le promoteur Persimmon défie la chute annoncée du marché

mardi 23 août 2016 11h39
 

LONDRES, 23 août (Reuters) - Le promoteur immobilier britannique Persimmon a constaté un bond des réservations pour de nouvelles constructions résidentielles depuis le 1er juillet, ce qui va à l'encontre du ralentissement du marché immobilier en Grande-Bretagne prédit à la suite du vote en faveur d'une sortie de l'Union européenne.

Le titre grimpe de 4,46% à 1.874 pence à 09h28 GMT à la Bourse de Londres, plus forte hausse de l'indice européen FTSEurofirst 300. Il entraîne dans son sillage ses concurrents Taylor Wimpey (+3,53%), Bellway (+4,81%) et Barratt Developments (+3,50%).

Ces valeurs figuraient parmi les plus lourdement pénalisées en Bourse après la victoire du Brexit lors du référendum du 23 juin. Le plongeon de Persimmon avait alors atteint jusqu'à 44% en moins de deux jours. Le titre a depuis réduit ses pertes post-Brexit à moins de 11%.

Mardi, Persimmon a annoncé que ses réservations avaient augmenté de 17% sur un an depuis le 1er juillet.

"Il y a une très bonne demande sous-jacente", a dit le directeur général du groupe, Jeff Fairburn, à Reuters.

Persimmon ne bâtit pas dans le centre de Londres, le secteur le plus cher du marché, où les prix ont commencé à se contracter selon certaines études.

Le promoteur a en outre fait état d'une progression de 29% de son bénéfice imposable au premier semestre, à 352 millions de livres (409,5 millions d'euros). (Costas Pitas; Bertrand Boucey pour le service français, édité par Marc Angrand)