Mexique-Première contraction en trois ans du PIB au T2

lundi 22 août 2016 18h01
 

MEXICO CITY, 22 août (Reuters) - L'économie mexicaine s'est contractée pour la première fois en trois ans au cours du deuxième trimestre, sous le coup notamment du recul le plus marqué de la production industrielle depuis 2009.

Le pays, qui a pâti de la déprime des cours du brut et d'une demande atone en provenance des Etats-Unis, ne devrait toutefois pas tomber en récession, qui se définit techniquement comme deux trimestres de suite de croissance négative.

Sur la période avril-juin, le produit intérieur brut (PIB) a reculé de 0,2% par rapport au premier trimestre, selon des données, ajustées des variations saisonnières, publiées lundi par l'agence des statistiques nationales (INEG).

Au premier trimestre, le PIB avait augmenté de 0,5% par rapport aux trois derniers mois de 2015.

Le secteur industriel a vu sa production baisser de 1,5% d'un trimestre sur l'autre, soit sa plus forte contraction depuis le premier trimestre 2009.

Par rapport au deuxième trimestre 2015, le PIB a connu une hausse de 2,5% contre +2,4% au premier trimestre.

"Nous ne pensons pas que l'économie va continuer à se contracter au cours de la seconde moitié de l'année", estiment les analystes de Capital Economics, ajoutant anticiper pour l'ensemble de 2016 une croissance de 2016.

Après avoir fortement relevé son taux directeur fin juin en vue de soutenir un peso qui s'était fortement déprécié, la banque centrale mexicaine a maintenu ce taux à 4,25% lors de sa dernière réunion de politique monétaire, celle du 11 août.

A cette occasion, l'institut d'émission a dit anticiper un ralentissement de la croissance, ajoutant que les incertitudes autour des élections présidentielles américaines du 8 novembre étaient susceptibles de faire baisser encore plus le peso, évolution qui risque à son tour d'alimenter des pressions inflationnistes. (Alexandra Alper et Luis Rojas, Benoît Van Overstraeten pour le service français)