La Bourse de Paris-Les valeurs du jour lundi (clôture)

lundi 22 août 2016 17h49
 

* Valeurs qui se traitent ex-dividende 
    * Le point sur les marchés européens 

    PARIS, 22 août (Reuters) - Les valeurs du jour lundi à la
Bourse de Paris, où l'indice CAC 40 a reculé de 0,24% à
4.389,94 points, pénalisé par la baisse des cours du pétrole et
des matières premières. Les volumes sont restés faibles, à
67,701 millions d'actions échangées, soit 63% de leur moyenne
quotidienne.

    * Logiquement, les VALEURS liées aux MATIÈRES PREMIÈRES
 (-1,8%) et au PÉTROLE (-0,81%) ont été les plus
affectées par les pertes du pétrole (le baril de Brent 
recule de 2,99% à 49,36 dollars à 17h40). Les marchés craignent
une abondance de l'offre alors que les exportations chinoises se
sont envolées en juillet et que le nombre de plate-formes
augmente aux Etats-Unis. 
    * ARCELORMITTAL, plus forte baisse du CAC 40, a
lâché 2,1% à 5,604 euros et ERAMET a cédé 3,16% à
33,99 euros.
    * TECHNIP a perdu 1,95% à 52,69 euros, TOTAL
 1,42% à 42,455 euros et VALLOUREC a signé la
plus mauvaise performance du SBF 120 en reculant de 
3,31% à 4,317 euros.
            
    * Les VALEURS liées aux BANQUES (+0,38%) ont profité
des déclarations du vice-président de la Réserve fédérale
américaine Stanley Fischer, qui a expliqué dimanche que la Fed
n'était plus très loin d'atteindre ses objectifs de plein emploi
et d'une inflation de 2%, préalables à un relèvement des taux
d'intérêt. 
    * BNP PARIBAS a pris 1,02% à 43,015 euros, tandis
que SOCIÉTÉ GÉNÉRALE a gagné 0,3% à 30,15 euros et
CRÉDIT AGRICOLE 0,27% à 7,937 euros. 
    * Hors CAC, NATIXIS a progressé de 2,09% à 3,665
euros.
    
    * CARREFOUR, plus forte hausse du CAC 40, s'est
adjugé 2,74% à 22,53 euros après une note de Bernstein qui
souligne l'amélioration du flux de trésorerie du deuxième
distributeur mondial ainsi que de meilleures perspectives
concernant les changes. 
    
    * TELEPERFORMANCE a décollé de 8,95% à 89,82
euros, plus forte hausse du SBF 120, et a touché un
nouveau plus haut historique en séance (à 90,69 euros) après
avoir annoncé le rachat pour 1,5 milliard de dollars de
l'américain LanguageLine Solutions, spécialiste des solutions
d'interprétariat par téléphone et visiophone. 

 (Raphaël Bloch et Joseph Sotinel, édité par Gwénaëlle Barzic)