Volkswagen reprend lundi ses négociations avec ses fournisseurs

dimanche 21 août 2016 15h27
 

FRANCFORT, 21 août (Reuters) - Volkswagen a déclaré au cours du week-end vouloir aboutir à un accord négocié avec ses fournisseurs au sujet d'un différend sur certains contrats qui a entraîné l'arrêt de la production de plusieurs sites du constructeur automobile.

Il a précisé que les pourparlers reprendraient dès lundi.

"Evidemment, nous continuons de discuter avec les fournisseurs", a dit un porte-parole du groupe, tout en notant que les négociations s'étaient prolongées jusque tard dans la soirée de vendredi et que les deux parties avaient convenu de se revoir lundi.

Le porte-parole a noté que Volkswagen disposait de plusieurs options juridiques, sans en dire davantage.

Vendredi, deux fournisseurs de Volkswagen ont accusé le constructeur automobile d'avoir dénoncé des contrats sans explication ni indemnité, et ils ont décidé en représailles d'interrompre leurs livraisons.

CarTrim, qui fabrique des sièges, et ES Automobilguss, fournisseur de pièces en fonte pour boîtes de vitesses, estiment leur manque à gagner à plusieurs dizaines de millions d'euros et réclament en conséquence des indemnités.

Le Süddeutsche Zeitung rapporte que les fournisseurs réclament un total de 58 millions d'euros à Volkswagen.

En raison de ses problèmes d'approvisionnement, Volkswagen a dû limiter les heures de travail de plus de 10.000 employés sur son site principal de Wolfsburg et réduire la production de deux autres usines en Allemagne, à Emden et Cassel, a déclaré une source à Reuters jeudi.

Le journal Bild am Sonntag rapporte de son côté que Volkswagen a invité un grand nombre de fournisseurs à des discussions à Wolfsburg - où se trouve le siège de l'entreprise - au cours des prochains jours.

Prié de réagir à cet article, un porte-parole de Volkswagen a dit que ce type de discussions avec les fournisseurs du groupe étaient monnaie courante, ajoutant ne pas y voir le moindre lien avec le différend qui oppose le constructeur à CarTrim et ES Automobilguss.

Volkswagen a par ailleurs annoncé son intention de suspendre pour quelques jours en octobre puis en décembre la production de la Golf, l'un de ses modèles les plus populaires, sur son principal site, à Wolfsburg, dans le but de compenser la surproduction des derniers mois. (Jonathan Gould et Andreas Cremer, Benoit Van Overstraeten pour le service français, édité par Marc Angrand)