USA-Démission du PDG du groupe de médias Viacom

dimanche 21 août 2016 03h27
 

par Jessica Toonkel

NEW YORK, 21 août (Reuters) - Le groupe de médias Viacom a annoncé samedi la démission avec effet immédiat de son PDG Philippe Dauman, décision qui représente une victoire pour la famille de l'actionnaire de contrôle du groupe, le milliardaire Sumner Redstone.

Dans le cadre de l'accord conclu, Philippe Dauman, 62 ans, sera remplacé en tant que directeur général par son bras droit Thomas Dooley, qui occupait la fonction de directeur général adjoint. Ce dernier exercera l'intérim de la direction générale jusqu'au 30 septembre, fin de l'année fiscale chez Viacom.

Philippe Dauman restera comme président non exécutif jusqu'au 13 septembre. Dauman, qui a travaillé avec Sumner Redstone pendant plus de 30 ans, avait été nommé président exécutif en février, quand le milliardaire de 93 ans avait renoncé à ce rôle. La fille de celui-ci, Shari Redstone, s'était opposée à cette promotion.

Le cours de Viacom a perdu environ la moitié de sa valeur ces deux dernières années. Ses réseaux câblés, MTV et Nickelodeon, ont enregistré des audiences en baisse, les jeunes téléspectateurs étant passé sur internet et sur la vidéo mobile.

Le chiffre d'affaires publicitaire de Viacom aux Etats-Unis est en baisse depuis deux ans. Dauman a essayé de redresser Viacom mais c'est son plan de céder la participation de Viacom dans Paramount Pictures qui n'est pas passé en interne bien qu'il ait plu aux investisseurs. Sumner Redstone, qui a livré une longue bataille avec son concurrent Barry Diller pour acquérir le studio en 1994, était opposé à la vente.

Malgré l'opposition de Redstone, Dauman a maintenu son projet. Et, comme Reuters l'a annoncé en premier, le conglomérat chinois de l'immobilier et des loisirs Dalian Wanda Group est entré en contact avec Viacom pour acheter la participation.

Dans le cadre de l'accord annoncé samedi, Dauman sera autorisé à présenter au conseil d'administration son plan de vente d'une participation minoritaire dans Paramount.

En mai dernier, Sumner Redstone avait évincé Philippe Dauman et un administrateur de Viacom, George Abrams, du trust Sumner M. Redstone National Amusements Inc. Le magnat des médias, avait alors expliqué un porte-parole, n'est pas satisfait de la performance du groupe et du projet de Dauman de vendre une participation dans Paramount Pictures.

Dauman et Abrams ont rétorqué en déposant un recours en justice pour contester leur limogeage, en faisant valoir que Sumner Redstone était manipulé par sa fille Shari. Shari Redstone a qualifié cette accusation d'absurde et dit que son père prenait ses décisions tout seul.

L'action Viacom a rebondi de plus de 40% depuis que Redstone a limogé Dauman du Trust en mai, certains investisseurs ayant vu dans cette décision la première étape d'un remaniement de la direction susceptible de déboucher sur la vente du groupe. (Danielle Rouquié pour le service français)