Kaplan juge limitée la marge de la Fed pour une hausse de taux

vendredi 19 août 2016 03h36
 

WASHINGTON, 19 août (Reuters) - La normalisation de la politique monétaire est entravée par la faiblesse du taux d'intérêt neutre, a estimé jeudi Robert Kaplan, président de l'antenne de la Réserve fédérale américaine à Dallas.

Plusieurs responsables de la Fed se sont prononcés jeudi en faveur d'une hausse de taux dans les prochains mois aux Etats-Unis en jugeant qu'une décision trop tardive aurait un coût pour l'économie américaine.

"La Fed dispose d'une marge de man÷uvre mais pas autant que ce que pensent les gens, car le taux d'intérêt neutre est plus bas que ce que l'on pense", a dit pour sa part Robert Kaplan lors d'une conférence à Dallas, dans le Texas.

"C'est une période difficile", a-t-il ajouté.

Le terme de taux d'intérêt neutre fait référence au niveau des taux théoriquement associé à une inflation stable et au plein emploi. La Réserve fédérale américaine peine à relever son taux depuis sa première hausse en dix ans, faite en décembre.

Plusieurs responsables monétaires ont revu à la baisse leur évaluation du taux d'intérêt neutre, cruciale pour deviser le niveau optimal des taux.

(Lindsay Dunsmuir; Julie Carriat pour le service français)