Twitter a fermé 360.000 comptes pour "apologie du terrorisme"

jeudi 18 août 2016 20h08
 

SAN FRANCISCO, 18 août (Reuters) - Twitter a annoncé jeudi avoir fermé 360.000 comptes pour menace ou apologie d'actes terroristes depuis mi-2015.

Certains responsables politiques ou représentants de la société civile accusent le réseau social de ne pas agir avec suffisamment de fermeté contre ses utilisateurs soupçonnés de liens ou de sympathie à l'égard de l'organisation Etat islamique.

Twitter affirme avoir accéléré les fermetures de comptes depuis février dernier, avec 235.000 fermetures supplémentaires en plus des 125.000 effectuées depuis mi-2015, des décisions pour la plupart liées à l'Etat islamique.

Il souligne que le nombre quotidien de suspension de comptes a bondi de 80% depuis l'année dernière et que ces fermetures sont effectuées de plus en plus rapidement, avec des délais de réaction raccourcis.

Le réseau s'appuie essentiellement sur les signalements effectués par ses utilisateurs pour identifier les comptes problématiques et il dit avoir augmenté ses effectifs chargés d'examiner ces signalements.

Il utilise aussi une technologie anti-spam pour identifier les utilisateurs récidivistes en matière de messages choquants, y compris ceux qui créent de nouveaux comptes lorsqu'ils sont suspendus.

"Notre travail n'est pas terminé", dit Twitter, en jugeant cependant que ses "efforts continuent de donner des résultats significatifs". (Yasmeen Abutaleb, avec Narottam Medhora à Bangalore; Bertrand Boucey pour le service français)