La vente d'actions Rosneft prioritaire sur Bashneft, dit Moscou

mercredi 17 août 2016 15h58
 

MOSCOU, 17 août (Reuters) - La cession partielle de la participation de l'Etat russe dans le groupe pétrolier Rosneft est prioritaire et interviendra avant la privatisation de son concurrent Bashneft, a déclaré mercredi le premier vice-Premier ministre Igor Chouvalov.

"Lorsque la participation dans Rosneft aura été vendue, nous reprendrons la procédure de vente d'une participation dans Bashneft car le président (Vladimir Poutine) a ordonné sa privatisation", a-t-il dit.

Moscou compte vendre cette année 19,5% du capital de Rosneft, le premier pétrolier mondial coté par le volume produit.

Le Premier ministre, Dmitri Medvedev, a annoncé mardi le report inattendu et sine die de la privatisation de Bashneft.

Celle-ci, pourtant annoncée comme l'une des plus importantes prévues cette année, fait l'objet de multiples tensions depuis quelques semaines. Le magnat du pétrole Igor Setchine, patron de Rosneft, a en particulier insisté auprès de Moscou pour que sa société puisse participer à l'opération.

Le gouvernement russe entendait mettre sur le marché cet automne une participation de 50,08% dans Bashneft, qu'il valorise autour de 306 milliards de roubles (4,2 milliards d'euros).

C'est l'une des initiatives de Moscou visant à combler un déficit budgétaire creusé par la chute des cours pétroliers et par les sanctions occidentales imposées à la Russie pour le rôle qu'elle a joué dans le conflit ukrainien.

La Russie détient une participation de contrôle dans le capital de Bashneft, dont la république du Bachkortostan possède un quart. Le président du Bachkortostan, Roustem Khamitov, a réaffirmé mercredi que la participation de la république n'était pas à vendre. (Darya Korsunskaya et Denis Pinchuk, Wilfrid Exbrayat pour le service français, édité par Marc Angrand)