Moscou-Report inattendu de la privatisation de Bashneft

mardi 16 août 2016 19h51
 

MOSCOU, 16 août (Reuters) - Le Premier ministre russe Dimitri Medvedev a reporté la privatisation du pétrolier Bashneft, a annoncé sa porte-parole mardi, une décision inattendue qui, a-t-elle ajouté, a reçu l'assentiment du président Vladimir Poutine.

La porte-parole Natalia Timakova n'a pas dit quelle serait la durée du report.

La privatisation de Bashneft, l'une des plus importantes prévues cette année, fait l'objet de multiples tensions depuis quelques semaines. Le magnat du pétrole Igor Setchine a en particulier insisté auprès de Moscou pour que sa société puisse participer à l'opération.

Le média russe RBC a rapporté ce mardi que Medvedev avait tranché après que le dirigeant de la république russe de Bashkortostan, qui abrite certain des sites de production de Bashneft, eut écrit au Kremlin.

Moscou entend mettre sur le marché une participation de 50% dans Bashneft, l'une des initiatives visant à combler un déficit budgétaire gonflé par la chute des cours pétroliers et par les sanctions occidentales imposées à la Russie pour le rôle qu'elle a joué dans le conflit ukrainien.

Mis à part Rosneft, dont le président Igor Setchine est un proche de Poutine, sont en lice pour cette participation Vagit Alekperov, l'un des hommes les plus riches de Russie et patron du pétrolier Lukoil.

(Lidia Kelly et Darya Korsunskaya, Wilfrid Exbrayat pour le service français)