LEAD 1-BHP Billiton publie une perte record, reste confiant pour 2017

mardi 16 août 2016 10h25
 

(Actualisé avec précisions, dividende, prévisions et cours)

MELBOURNE, 16 août (Reuters) - Le géant minier BHP Billiton a publié mardi une perte annuelle record de 6,4 milliards de dollars (5,7 milliards d'euros), creusée par la chute des cours des ressources de base, les coûts liés à la rupture d'un barrage au Brésil et la dépréciation de ses actifs dans le schiste aux Etats-Unis, mais il a dit tabler sur un cash-flow plus que doublé cette année.

Le numéro un mondial du secteur a expliqué que la réduction de ses coûts et la baisse attendue de sa dette devraient lui permettre de générer plus de sept milliards de dollars de cash-flow libre sur l'exercice à fin juin 2017, sur la base des cours actuels du minerai de fer, du cuivre, du charbon, du pétrole et du gaz.

"Si les prix des matières premières devraient rester bas et volatils à court et moyen termes, nous sommes confiants dans les perspectives à long terme pour nos productions, particulièrement le pétrole et le cuivre", a déclaré le directeur général, Andrew Mackenzie, dans un communiqué.

Il a ajouté par la suite que la hausse récente des cours du minerai de fer ne devrait être que temporaire.

En excluant 7,7 milliards de dollars de dépréciations et de charges exceptionnelles, le bénéfice courant du groupe a chuté de 81% sur l'exercice 2016 à 1,2 milliard de dollars sur l'année à juin 2016, contre 6,4 milliards de dollars un an plus tôt.

Ce résultat, le plus mauvais depuis la fusion de BHP et Billiton en 2001, est toutefois supérieur aux attentes des analystes, qui prédisaient un bénéfice courant de 1,1 milliard de dollars.

Comme son grand rival Rio Tinto , BHP Billiton a renoncé en février à son engagement de ne jamais réduire son dividende, préférant s'engager à distribuer à ses actionnaires au moins 50% de ses profits courants.

Mardi, il a annoncé un dividende annuel de 30 cents, supérieur selon lui au minimum prévu par sa nouvelle politique de distribution même s'il est inférieur de deux cents au consensus des estimations d'analystes.   Suite...