Praxair discute du rachat de l'allemand Linde - source

mardi 16 août 2016 09h28
 

NEW YORK, 16 août (Reuters) - Le groupe américain de gaz industriels Praxair a entamé des discussions préliminaires en vue du rachat de l'allemand Linde, une opération qui créerait le numéro un mondial du secteur avec une capitalisation boursière de plus de 60 milliards de dollars (53,4 milliards d'euros), a-t-on appris de source proche du dossier.

Ce rapprochement marquerait aussi une nouvelle étape du processus de concentration du secteur, qui a déjà vu le français Air Liquide boucler il y a quelques mois le rachat de l'américain Airgas pour 10,3 milliards de dollars.

Ce mouvement s'explique par le ralentissement de la croissance économique, qui freine la demande dans l'industrie, la métallurgie et l'énergie, et fragilise les plus petits acteurs du marché.

Un projet de rapprochement entre Praxair et Linde risquerait toutefois de se heurter aux réticences des autorités de la concurrence.

La teneur des discussions entre les deux groupes, rapportée initialement par le Wall Street Journal, n'était pas claire dans l'immédiat et il n'est pas assuré que les pourparlers aboutiront, a déclaré la source, qui a requis l'anonymat.

Des représentants de Praxair et Linde n'ont pas pu être joints dans l'immédiat pour un commentaire.

A la Bourse de Francfort, l'action Linde gagnait 4,84% à 146,10 euros en début de séance, la plus forte hausse de l'indice paneuropéen Stoxx 600, alors en repli de 0,55%. Au même moment à Paris, Air Liquide prenait 1,06%, l'une des meilleures performances du CAC 40 (-0,7%).

Praxair est présent principalement dans la fourniture de gaz industriels en Amérique du Nord et du Sud, en Asie et en Europe tandis que le coeur des activités de Linde concerne la planification, le développement et la construction de sites industriels pour des secteurs comme la pétrochimie et la chimie.

(Mike Stone, avec Vishal Sridhar; Marc Angrand pour le service français)