La politique monétaire, baume à court terme-Haldane (BoE)

dimanche 14 août 2016 15h14
 

LONDRES, 14 août (Reuters) - La politique monétaire n'est qu'un "baume à court terme" face aux incertitudes pesant sur l'économie du Royaume-Uni dans le sillage du vote des Britanniques en faveur d'une sortie de l'Union européenne, déclare l'économiste en chef de la Banque d'Angleterre.

Le comité de politique monétaire de la BoE est parfaitement conscient qu'il ne peut pas absorber sur le long terme tous les chocs résultant du verdict du référendum du 23 juin, écrit Andy Haldane dans une tribune que publie le Sunday Times.

"Il y a un basculement structurel de l'économie et des échanges du Royaume-Uni tandis que la politique monétaire ne peut que proposer un baume à court terme face aux incertitudes économiques", écrit-il.

La victoire du camp du Brexit a déjà entraîné la Grande-Bretagne dans une légère récession, pensent les économistes interrogés par Reuters, dont la plupart s'attendent à voir la BoE réduire à nouveau ses taux en novembre.

La banque centrale a surpris les marchés dans un premier temps en décidant de ne pas modifier sa politique monétaire en juillet. Elle a frappé le 4 août dernier en réduisant d'un quart de point son principal taux directeur à un plus bas record de 0,25% et en relançant un programme de rachat d'actifs.

La Grande-Bretagne pourrait sortir de l'Union européenne en 2019 plutôt qu'à la fin de l'année, rapporte le Sunday Times, citant des sources proches du gouvernement qui expliquent que les services chargés de négocier le Brexit ne sont pas prêts.

(Andy Bruce; Patrick Vignal pour le service français)