Japon-Bénéfices des banques amputés d'E2,7 mds par Les taux négatifs

samedi 13 août 2016 06h11
 

TOKYO, 13 août (Reuters) - Les autorités de régulation financière japonaises estiment que les taux d'intérêt négatifs adoptés par la Banque du Japon (BoJ) dans le cadre de sa politique monétaire ultra-accommodante pèseront à hauteur d'au moins 300 milliards de yens (2,65 milliards d'euros) sur les bénéfices 2016-2017 des trois grandes banques du pays, rapporte samedi le Nikkei.

L'Agence des services financiers (FSA) a fait état de ses inquiétudes auprès de la BoJ, soulignant que cette baisse des bénéfices limitait la capacité des banques à octroyer des prêts, poursuit le quotidien.

Selon les estimations de la FSA, le bénéfice de Mitsubishi UFJ Financial Group (MUFG) va être amputé de 155 milliards de yens du fait des taux négatifs. Celui de Sumitomo Mitsui Financial Group (SMFG) sera réduit d'un montant pouvant aller jusqu'à 76 milliards et celui de Mizuho Financial de 61 milliards de yens.

Fin janvier, prenant de court les investisseurs, la Banque du Japon a fait basculer l'un de ses principaux taux d'intérêt en territoire négatif, une mesure visant à relancer l'économie et à combattre la déflation dans un contexte de ralentissement de la croissance mondiale.

Fin juillet, la BoJ a pris de nouvelles mesures d'assouplissement monétaire, avec le doublement de ses achats de fonds indiciels cotés (ETF), sans pour autant enfoncer plus loin en territoire négatif ses taux d'intérêt, disant qu'elle allait mener une évaluation approfondie des effets de cette mesure. (Shinichi Saoshiro, Benoît Van Overstraeten pour le service français)