Croissance nulle en Italie au deuxième trimestre

vendredi 12 août 2016 10h13
 

ROME, 12 août (Reuters) - L'économie italienne a connu au deuxième trimestre un coup d'arrêt inattendu en raison notamment du fléchissement de l'industrie et de la demande intérieure, ce qui fragilise la prévision de croissance annuelle du gouvernement de Matteo Renzi.

Le produit intérieur brut (PIB) de l'Italie a stagné sur la période avril-juin et a progressé de 0,7% sur un an, a annoncé vendredi l'institut national de la statistique Istat.

La croissance avait été de 0,3% au premier trimestre par rapport aux trois mois précédents.

Les économistes interrogés par Reuters s'attendaient à une progression du PIB comprise entre 0,1% et 0,3% au deuxième trimestre.

Le gouvernement prévoit une croissance de 1,2% sur l'ensemble de l'année mais nombre d'économistes doutent de cette prévision.

L'acquis de croissance à l'issue du deuxième trimestre est de 0,6%. (Isla Binnie; Bertrand Boucey pour le service français)