France-L'emploi salarié progresse encore, +0,2% au 2e trimestre

vendredi 12 août 2016 08h47
 

PARIS, 12 août (Reuters) - L'emploi salarié dans les
secteurs marchands non agricoles en France a augmenté de 0,2% au
deuxième trimestre en France, avec 24.100 postes créés, selon
l'estimation "flash" publiée vendredi par l'Insee. 
    L'institut a dans le même temps revu en légère baisse la
hausse enregistrée au premier trimestre, à 0,2% (contre 0,3%
précédemment), soit 37.900 postes créés (contre 40.400
initialement).
    Sur un an, le niveau de l'emploi salarié s'inscrit en
progression de 0,9%, soit 143.300 postes. 
    Au deuxième trimestre, les destructions d'emplois ont repris
dans la construction (0,3%, soit 3.500 emplois détruits), alors
que l'emploi dans ce secteur avait renoué avec un solde
légèrement positif (+0,1%) le trimestre précédent après 15
trimestres de contraction.   
    Dans l'industrie, qui n'a pas été en situation de création
nette d'emplois depuis début 2001, l'emploi a continué de
reculer au même rythme qu'au premier trimestre (-0,3%, soit
9.700 postes détruits). 
    Sur un an, l'industrie a perdu davantage d'emplois que la
construction (33.900 contre 13.400), souligne l'Insee. 
    En revanche, l'emploi du secteur tertiaire dans son ensemble
a continué de croître, même si sa progresssion a ralenti avec
une hausse de 0,3% contre +0,4% au premier trimestre. Au total,
37.300 emplois ont été créés dans le tertiaire et 500 emplois
ont été détruits dans l'intérim.
    Hors intérim, l'emploi dans le secteur tertiaire a donc créé
37.800 emplois au deuxième trimestre, sa croissance ralentissant
légèrement par rapport au premier trimestre, à +0,3% contre
+0,4%.     
    La Dares (Direction des études et des statistiques du
ministère du Travail) a précisé dans un communiqué distinct que
l'indice du salaire mensuel de base (SMB) avait augmenté de 0,3%
au deuxième trimestre 2016 et de 1,2% sur un an.
    L'indice du salaire horaire de base des ouvriers et des
employés (SHBOE) enregistre une progression comparable sur le
trimestre et une hausse légèrement inférieure, de 1,1%, sur un
an.
    A titre de comparaison, le taux d'inflation annuelle (hors
tabac) s'élevait à 0,6% au cours du deuxième trimestre 2016 et
s'établissait à 0,2% sur les douze mois à fin juin 2016.
        
    Statistiques détaillées sur le site de l'Insee :
    bit.ly/2aLyznt
    Données de la Dares: 
    bit.ly/2aXwVlZ
        
 Les indicateurs français en temps réel                  
 Les indicateurs de la zone euro en temps réel           
 Le point sur la conjoncture française                   
 
 (Myriam Rivet, édité par Matthieu Protard)