Wall Street ouvre en hausse avec la distribution

jeudi 11 août 2016 15h41
 

11 août (Reuters) - La Bourse de New York est repartie à la hausse jeudi à l'ouverture à la suite d'indicateurs macroéconomiques et de résultats d'entreprises, notamment de la grande distribution, interprétés par les investisseurs comme des signes positifs sur la santé de l'économie américaine.

L'indice Dow Jones gagne 72,04 points, soit 0,39%, à 18.567,70 après cinq minutes de cotations. Le Standard & Poor's 500, plus large, progresse de 0,35% à 2.183,15 et le Nasdaq Composite prend 0,44% à 5.227,70.

Dans la foulée du rapport mensuel sur l'emploi publié vendredi dernier, qui a témoigné de la vigueur du marché du travail en juillet aux Etats-Unis, le nombre d'inscriptions au chômage s'est contracté de 3.000 la semaine dernière, la première du mois d'août.

Côté résultats d'entreprises, Kohl's a donné le coup d'envoi de deux journées de publications de la part des chaînes de grands magasins, perçues comme des baromètres de la consommation, principal moteur de l'économie américaine.

Kohl's a satisfait les investisseurs en affichant un bénéfice trimestriel supérieur aux attentes. Le titre bondit de près de 14%.

Autre acteur important de la distribution aux Etats-Unis, Macy's a pour sa part annoncé une contraction moindre que prévu de ses ventes à périmètre comparable et la fermeture de 100 magasins, ce qui est salué à Wall Street par une envolée du titre de plus de 15%.

Ces deux enseignes entraînent dans leur sillage Nordstrom (+10,1%), qui publiera ses résultats après la clôture, et J.C.Penney (+6,66%), qui annoncera les siens vendredi.

"Il est certainement difficile de lutter contre la tendance récente d'un plus grand appétit pour le risque et je ne vois rien qui puisse modifier les choses", dit Mark Heppenstall, de Penn Mutual Asset Management. "Il semble que les actions soient à l'heure actuelle un meilleur investissement à long terme."

La progression d'Alibaba (+5,13%), dont le chiffre d'affaires trimestriel a bondi de 59%, profite à son actionnaire Yahoo (+3,18%).   Suite...