Amanda Staveley s'intéresse au secteur bancaire grec

lundi 8 août 2016 17h34
 

par Anjuli Davies

8 août (Reuters) - La femme d'affaires britannique Amanda Staveley a annoncé lundi son intention d'investir dans le secteur bancaire grec et de consacrer jusqu'à deux milliards de dollars à des rachats de créances douteuses.

Son véhicule d'investissement PCP Capital Partners, soutenu par des fonds souverains, est sur le point d'acquérir une participation stratégique dans la petite banque Pancretan Cooperative Bank qui lui servira ensuite de tremplin pour racheter des créances douteuses sur une période de 12 à 18 mois, a-t-elle précisé à Reuters en confirmant une information du Wall Street Journal.

"PCP a été impressionné par le travail accompli par le gouvernement pour améliorer le climat pour les investissements directs étrangers", a-t-elle dit lors d'un entretien téléphonique. "Nous pensons que la gestion de créances non performantes de banques grecques recapitalisées présente un réel potentiel."

Pancretan Cooperative Bank a dit de son côté ne pas avoir connaissance d'une proposition de PCP Capital Partners.

Les banques grecques ont réussi à mener à bien une recapitalisation de cinq milliards d'euros l'an dernier mais elles ploient toujours sous le poids des créances douteuses, la récession dans laquelle est encore plongée la Grèce ne facilitant pas pour les emprunteurs -- y compris de grandes sociétés -- le paiement des intérêts de leurs dettes.

Cette situation oblige les banques à passer de substantielles provisions pour couvrir ces prêts non performants dont le montant est estimé à 110 milliards d'euros.

PCP Capital Partners, qui en 2008 avait convaincu des fonds d'Abou Dhabi d' investir 3,5 milliards de livres dans la banque Barclays alors menacée de privatisation, a ouvert il y a deux mois un bureau en Grèce pour rechercher des opportunités.

Il y a deux ans déjà, PCP avait envisagé d'entrer au capital d'une banque grecque mais avait alors estimé que le moment n'était pas opportun.   Suite...