UniCredit injecte un milliard d'euros dans Bank Austria

lundi 8 août 2016 07h04
 

(Répétition titre)

VIENNE, 8 août (Reuters) - Bank Austria a dit samedi avoir reçu une injection de liquidités d'un milliard d'euros de la part de sa maison mère italienne UniCredit, cette dernière renforçant le capital de sa filiale après lui avoir enlevé ses activités en Europe centrale et de l'Est.

La banque autrichienne a confirmé des informations de presse disant que ses actionnaires avaient approuvé le transfert de ces activités à UniCredit.

"La finalisation de la scission des activités en Europe centrale et de l'Est de Bank Austria (...) ainsi que leur transfert à UniCredit sont soumis au feu vert des autorités de régulation et devraient être réalisés simultanément, avec effet le 1er octobre", poursuit Bank Austria.

UniCredit avait précédemment annoncé son intention de transférer cette année ces activités, actuellement gérées par Bank Austria, vers son siège à Milan.

Cependant, ce transfert pèsera sur la position en capital de Bank Austria et une source proche du dossier avait dit le mois dernier que les régulateurs européens étaient susceptibles de durcir leurs exigences en matière de capital pour Bank Austria en échange de leur feu vert au transfert d'actifs.

Bank Austria a démenti jeudi que les régulateurs avaient fait une exigence en ce sens.

"Le projet de réorganisation est sur les rails et il permettra à Bank Austria de se concentrer pleinement sur les développement des activités autrichiennes, tirant parti d'une base de capital renforcée grâce à une contribution en numéraire d'un milliard d'euros faite par UniCredit le 4 août 2016", précise la banque autrichienne.

La première banque italienne a apportés ces fonds frais à sa filiale alors que les investisseurs sont de plus en plus nombreux à estimer qu'UniCredit ne pourra échapper à une augmentation de capital.

Deux sources ont dit mercredi qu'Unicredit estimait son déficit de fonds propres à entre sept et huit milliards d'euros et cherche à le combler à travers une augmentation de capital et des cessions d'actifs. (François Murphy, Benoit Van Overstraeten pour le service français)