Wall Street compte sur le consommateur US pour garder son élan

lundi 8 août 2016 06h00
 

(Répétition sans changement d'une dépêche transmise dimanche)

par Lewis Krauskopf

NEW YORK, 8 août (Reuters) - Après avoir atteint de nouveaux sommets vendredi grâce à des chiffres de l'emploi nettement meilleurs que prévu, Wall Street compte sur de bonnes nouvelles sur le front de la consommation pour préserver sa dynamique retrouvée.

Les résultats trimestriels de plusieurs enseignes de grands magasins comme Macy's, mais aussi du fabricant d'accessoires Kors et du géant du divertissement Disney , permettront d'en savoir plus sur les tendances de consommation cette semaine, avant la statistique importante des ventes au détail vendredi.

"Nous pensons que le consommateur est un levier susceptible d'apporter une orientation haussière au marché", commente Terry Sandven, stratège chez U.S. Bank Wealth Management à Minneapolis. "La semaine sera importante à cet égard. Si les ventes au détail nous disent que les dépenses des ménages commencent à accélérer, ce sera de bon augure pour la performance (des actions)."

Le marché débutera la semaine sur une note positive après la hausse de 0,86% du Standard & Poor's 500 vendredi et surtout son nouveau record absolu, à 2.182,87 points, inscrit en clôture.

Après deux semaines de surplace, le marché a été porté par l'annonce de 255.000 créations d'emplois en juillet qui a fait oublier la déception causée une semaine plus tôt par la première estimation de la croissance américaine du deuxième trimestre. La statistique du produit intérieur brut, plombée par un recul des stocks des entreprises, comportait d'ailleurs une bonne nouvelle avec un bond de 4,2% de la consommation des ménages, son niveau le plus élevé depuis près de deux ans.

"Tout ce qui suggère que le consommateur dépense davantage peut nous laisser espérer une amélioration des résultats", note Bruce McCain, responsable des investissements chez Key Private Bank à Cleveland, dans l'Ohio.

Après un premier semestre sans relief, l'indice sectoriel S&P de la consommation discrétionnaire a bondi de plus de 4% depuis la fin juin, en tête des hausses du marché avec les secteurs des hautes technologies et de la santé.   Suite...