LEAD 1-Echec d'un test de l'Opdivo de Bristol-Myers, chute du titre

vendredi 5 août 2016 17h50
 

* L'échec de l'Opdivo vu comme étant favorable au Keytruda de Merck

* Les déboires de Bristol-Myers pourraient également profiter à AstraZeneca

* A Wall Street, le titre Bristol chute de 16,7%, l'action Merck gagne 6,9%

* A Londres, le titre AstraZeneca a terminé en hausse de 1,3% (Actualisé avec cours de Bourse, contexte)

par Ransdell Pierson

5 août (Reuters) - Bristol-Myers Squibb a dit vendredi que l'Opdivo, l'un de ses médicaments d'immunothérapie vedettes, avait échoué à ralentir la progression des symptômes de la maladie auprès de patients, n'ayant pris aucun traitement auparavant, atteints d'un cancer du poumon à un stade avancé.

A la suite de cette annonce, le titre du géant pharmaceutique américain s'effondre à Wall Street, perdant vers 15h50 GMT 16,7% à 62,71 dollars.

A l'inverse, Merck, qui a en portefeuille le traitement Keytruda, un concurrent direct de l'Opdivo, voit son action progresser de 6,8% à 61,79 dollars.

En Europe, l'action AstraZeneca a terminé en hausse de 1,3% à 52,32 pence, après avoir dépassé en séance le niveau de 55 pence atteint en 2014 au moment de la tentative ratée de Pfizer de mettre la main sur la laboratoire britannique.   Suite...