Echec du test d'un traitement de Bristol contre la cancer du poumon

vendredi 5 août 2016 15h08
 

5 août (Reuters) - Bristol-Myers Squibb a annoncé vendredi qu'un de ses traitements vedettes dans l'immunothérapie, l'Opdivo, avait échoué à améliorer le taux de survie de patients, à qui aucun médicament n'avait été jusqu'ici administré, atteints d'une forme de cancer du poumon.

Dans des échanges d'avant-Bourse, le titre Bristol Myers-Squibb perdait plus de 18%.

De son côté, l'action Merck avançait de plus de 10,5%, le concurrent américain de Bristol fabricant le Keytruda, un même type de traitement que l'Opdivo. (Natalie Grover à Bangalore, Benoît Van Overstraeten pour le service français, édité par)