France-Le déficit commercial "risque" de se creuser en 2016-Fekl

vendredi 5 août 2016 08h19
 

PARIS, 5 août (Reuters) - Le déficit commercial français, qui avait atteint un plus bas en 2015, risque de se creuser en 2016 sous l'effet de la remontée des cours du pétrole et de l'euro, annonce Matthias Fekl dans une interview publiée vendredi.

"Les choses vont mieux depuis 2011: cette année-là, le déficit commercial atteignait près de 75 milliards d'euros et il était de 45 milliards en 2015", souligne le secrétaire d'Etat au Commerce extérieur dans les colonnes du Figaro.

"En 2016, malheureusement, il risque de se creuser à nouveau", ajoute-t-il. "Nous sommes à 24 milliards de déficit à mi-année ; c'est un milliard de plus que le second semestre de l'an dernier."

"La tendance est marquée par une hausse limitée des importations (+1,1% en volume au premier semestre) plus importante que celle des exportations qui stagnent", précise-t-il.

Le déficit commercial de la France s'est réduit l'an dernier pour s'établir à 45,7 milliards, un plus bas depuis 2009, contre 58,3 milliards un an plus tôt, selon les statistiques des Douanes.

"Nous bénéficions moins que l'année dernière du diptyque 'euro faible-pétrole bas'", indique Matthias Fekl.

"Ce cocktail rend difficile une amélioration de la situation dans l'immédiat. Mais le renforcement de la compétitivité-coût des entreprises sur laquelle nous avons travaillé permet une bonne résistance française." (Marine Pennetier, édité par Jean-Stéphane Brosse)