Un juge US annule une partie de la plainte Kering contre Alibaba

jeudi 4 août 2016 20h22
 

NEW YORK, 4 août (Reuters) - Un juge américain a rejeté jeudi une partie de la plainte pour contrefaçon déposée l'an dernier par Kering contre le géant chinois du e-commerce Alibaba Group.

Kevin Castel, juge du tribunal du district du Manhattan, a rejeté les accusations de racket portées par Gucci, Yves Saint Laurent et d'autres marques de luxe du groupe français, en faisant valoir que leur plainte ne comportait pas de faits étayant ces accusations.

Kering avait déposé sa plainte en mai 2015 en accusant Alibaba d'offrir une vitrine à la contrefaçon et d'avoir sciemment rendu possible la commercialisation de produits contrefaits. (Nate Raymond à New York, Véronique Tison pour le service français)