Teva vise d'autres acquisitions après les génériques d'Allergan

jeudi 4 août 2016 17h25
 

JERUSALEM, 4 août (Reuters) - Teva Pharmaceutical Industries restera à l'affût de nouvelles acquisitions après avoir bouclé cette semaine le rachat pour 40,5 milliards de dollars (36,5 milliards d'euros) des médicaments génériques d'Allergan.

Teva s'attend à générer un flux de trésorerie de plus de 25 milliards de dollars d'ici à 2019 via l'intégration de la filiale d'Allergan, Actavis, avec cinq milliards de dollars qui seront distribués aux actionnaires via le versement de dividendes.

L'opération, annoncée en juillet 2015 et partiellement financée par des émissions obligataires d'un montant de plus de 20 milliards de dollars, renforce la position de leader mondial des produits génériques du groupe israélien.

Teva cherche désormais à se développer sur le segment des médicament non-génériques.

Son propre produit phare pour le traitement de la sclérose en plaques, Copaxone, occupe 30% du marché américain, a fait savoir la société. Elle compte lancer l'an prochain un traitement de la maladie neurodégénérative de Huntington l'an.

Le chiffre d'affaires des médicaments génériques de Teva a baissé de 7% à 2,3 milliards de dollars au deuxième trimestre, affecté par la chute de 33% de ses ventes aux Etats-Unis. En revanche, Copaxone affiche une hausse de 8% de ses ventes, à 1,1 milliard de dollars. (Steven Scheer; Juliette Rouillon pour le service français, édité par Patrick Vignal)