AB InBev dominera à la direction après la fusion avec SABMiller

jeudi 4 août 2016 16h20
 

LONDRES, 4 août (Reuters) - Les responsables du brasseur Anheuser Busch InBev prendront 18 des 19 postes de direction à l'issue de la prise de contrôle de son concurrent SABMiller, selon les détails de l'accord présentés jeudi.

L'offre du leader mondial du secteur, améliorée pour tenir compte de la baisse de la livre après le vote britannique en faveur d'une sortie de l'Union européenne, a été accepté par le conseil d'administration du brasseur britannique. Mais elle doit encore obtenir le feu vert des actionnaires, dont certains ont affirmé qu'il y étaient opposés.

AB InBev est connu pour sa direction centralisée et ses réductions de coûts qui, selon certains analystes, pourraient être difficiles à imposer à toutes les filiales de SABMiller.

AB InBev, propriétaire des marques Budweiser, Stella Artois et Corona, a précisé que la nouvelle entité - qui n'a pas encore de nom - continuerait à être basée dans sa ville d'origine de Louvain, en Belgique, mais que ses activités seraient gérées depuis New York. (Mamidipudi Soumithri à Bangalore; Juliette Rouillon pour le service français, édité par Patrick Vignal)