Carney-Le choc du Brexit ne peut être complètement amorti

jeudi 4 août 2016 13h59
 

LONDRES, 4 août (Reuters) - La politique monétaire ne peut à elle seule amortir complètement le choc du vote des Britanniques en faveur d'une sortie de l'Union européenne, a déclaré jeudi le gouverneur de la Banque d'Angleterre (BoE), Mark Carney.

La BoE a abaissé son taux directeur pour la première fois depuis 2009, le ramenant à 0,25% pour faire face aux effets sur l'économie du Royaume-Uni du référendum du 23 juin.

La baisse des taux aura un impact immédiat sur l'économie britannique, a dit Mark Carney, pour qui les mesures annoncées jeudi marquent un "changement de régime" et se justifient par une modification significative des perspectives économiques.

La BoE a décidé en outre de renforcer son programme d'assouplissement quantitatif.

(Sarah Young, Paul Sandle et Elisabeth O'Leary; Juliette Rouillon pour le service français, édité par Patrick Vignal)