LEAD 1-Continental voit la production auto ralentir au 2e semestre

mercredi 3 août 2016 16h58
 

(Actualisé avec précisions, déclarations du directeur financier)

BERLIN, 3 août (Reuters) - L'équipementier et pneumaticien Continental se prépare à un ralentissement de la production automobile dans le monde au deuxième semestre, après avoir enregistré des résultats meilleurs que prévu au trimestre avril-juin.

Le groupe allemand, l'un des principaux fournisseurs de l'industrie automobile, bénéficie de la demande des constructeurs pour les systèmes d'assistance à la conduite et les technologies de réduction des émissions.

Ses résultats du deuxième trimestre ont été aidés par un bond de ses marges dans les pneumatiques, grâce à la baisse des prix du caoutchouc, mais la hausse de ses coûts de recherche et développement dans sa division automobile inquiète les investisseurs.

Le titre a perdu jusqu'à 3% en Bourse avant de revenir à l'équilibre dans l'après-midi, dans le sillage du secteur.

Wolfgang Schäfer, le directeur financier, a déclaré à Reuters que le groupe anticipait une légère baisse de la production automobile en Europe et aux Etats-Unis au deuxième semestre, et constatait également un ralentissement de la croissance de la production en Chine.

Le groupe basé à Hanovre a pourtant relevé son objectif de rentabilité pour l'ensemble de l'année, prévoyant désormais une marge opérationnelle ajustée supérieure à 11%, et non plus d'environ 11%, contre 11,8% en 2015.

Cette révision s'explique par la bonne tenue de la division de pneumatiques, dont la marge opérationnelle ajustée a grimpé à 19,8% sur la période avril-juin contre 18,1% un an plus tôt, grâce principalement à la baisse des cours des matières premières.

Mais la rentabilité de la division automobile, qui représentait 60% du chiffre d'affaires du groupe en 2015, a reculé d'un demi-point de pourcentage à 8,6% en raison de coûts de R&D en hausse pour les composants électriques, la conduite automatique ou les systèmes anti-pollution.   Suite...