Unicredit veut combler un déficit de capitaux de 7-8 mds-sources

mercredi 3 août 2016 15h17
 

MILAN, 3 août (Reuters) - Unicredit, la première banque italienne par les actifs, cherche les moyens de combler un déficit de fonds propres estimé à 7-8 milliards d'euros à travers une augmentation de capital et des cessions d'actifs, apprend-on mercredi de deux sources proches du dossier.

Unicredit a refusé de commenter ces informations.

Une des sources a dit, avant la publication des résultats de la banque prévus plus tard dans la journée, qu'Unicredit chercherait à limiter le montant de l'augmentation de capital en cédant également des actifs dès le mois prochain.

Une deuxième source a indiqué de son côté que le nouvel administrateur délégué de la banque, Jean-Pierre Mustier, n'hésiterait pas à réaliser un appel au marché important pour tenter d'appaiser une fois pour toutes les inquiétudes du marché concernant les fonds propres de la banque.

Jean-Pierre Mustier a indiqué lors d'une journée pour les investisseurs à Londres que la direction de la banque préparait des mesures d'optimisation des fonds propres, de réduction de coûts et d'amélioration de l'efficacité de ses équipes.

Il a dit que les résultats des tests de résistance publiés vendredi n'avaient pas changé la face du monde pour Unicredit et qu'il annoncerait le résultat de son examen stratégique d'ici la fin de l'année.

UniCredit a réalisé les sixièmes plus mauvais résultats des "stress tests" menés auprès de 51 banques par l'Autorité bancaire européenne (ABE) et publiés vendredi. (Gianluca Semeraro et Silvia Aloisi, Juliette Rouillon pour le service français, édité par Véronique Tison)