USA-Les ménages ont dépensé plus que prévu en juin

mardi 2 août 2016 15h03
 

WASHINGTON, 2 août (Reuters) - Les ménages américains ont dépensé plus que prévu en juin, une donnée qui vient confirmer que la consommation des ménages a été particulièrement robuste au cours du deuxième trimestre.

Selon des données publiées mardi par le département du Commerce, les dépenses des ménages, qui représentent plus des deux tiers de l'activité économique aux Etats-Unis, ont augmenté de 0,4% en juin, hausse similaire à celle de mai.

Les économistes interrogés par Reuters avaient anticipé une progression de 0,3%.

Ajustées de l'inflation, ces dépenses ont enregistré une hausse de 0,3% après +0,2% en mai.

Les données publiées ce mardi par le département du Commerce avaient été intégrées dans celles relatives à la première estimation du produit intérieur brut (PIB) pour le deuxième trimestre.

En rythme annualisé, la consommation des ménages avait en effet bondi de 4,2% sur la période avril-juin, contribuant à elle seule à la quasi-totalité de la hausse de 1,2% du PIB du deuxième trimestre.

Même s'il est peu probable que la hausse de la consommation des ménages se poursuive à un tel rythme, elle devrait néanmoins rester vigoureuse d'ici la fin de l'année au vu de l'amélioration du marché du travail, de l'augmentation du prix des logements et d'un taux d'épargne plus élevé.

Sur le seul mois de juin, les dépenses ont notamment été dopées par une hausse de 0,7% des achats de biens non-durables tandis que les dépenses dans les services ont augmenté de 0,5%.

La hausse plus forte que prévu des ménages est intervenue malgré une progression limitée à 0,2% de leurs revenus, à l'instar de mai. Les économistes avaient tablé sur une hausse de 0,3% des revenus des ménages.

Tableau (Lucia Mutikani, Benoît Van Overstraeten pour le service français)