LEAD 1-Heineken-L'impact des devises pèsera sur les résultats 2016

lundi 1 août 2016 12h48
 

(Actualisé avec précisons et cours du Bourse)

1er août (Reuters) - Heineken a annoncé lundi qu'il serait plus sérieusement affecté que prévu par les variations de changes cette année, après un premier semestre au cours duquel la bonne tenue de ses activités en Asie et Europe de l'Ouest a compensé un déclin de ses ventes en Afrique et en Europe orientale.

Le troisième brasseur mondial ne s'attend pas à une reprise sur ses marchés africains à court terme et a précisé que la faiblesse du peso mexicain, du naira nigérian et de la livre britannique aurait un impact négatif sur ses résultats.

L'impact négatif des devises est estimé à 200 millions d'euros sur le bénéfice opérationnel de l'année et 110 millions sur le bénéfice net, soit deux fois que prévu initialement.

Vers 10h35, le titre recule de 2,96% à 81,94 euros, parmi les plus fortes baisses de l'indice EuroFirst 300.

Le bénéfice d'exploitation, hors exceptionnels, du groupe a progressé légèrement plus que prévu, de 12,6% sur une base comparable, à 1,71 milliard d'euros, alors que les analystes interrogés par Reuters prévoyaient en moyenne 1,67 milliard.

Le bénéfice net a progressé de son côté de 11,2% à 977 millions d'euros, en-deçà du consensus qui était à 998 millions.

Le groupe néerlandais s'attend pour l'année à une hausse de ses marges conforme à son objectif à moyen terme de 40 points de base, après une amélioration de 124 points au premier semestre, en dépit des conditions difficiles sur certains de ses marchés en développement et de l'impact des taux de change.

Heineken, dont la bière du même nom est la plus vendue en Europe, a fait état de bonnes performances au Vietnam et au Mexique mais a accusé une baisse de ses ventes en Russie, en République démocratique du Congo, en Ethiopie, en Egypte et au Nigeria, où le cours du naira s'est effondré cette année. (Philip Blenkinsop, Véronique Tison et Juliette Rouillon pour le service français)