Un consortium chinois rachète les jeux en ligne de Caesars

dimanche 31 juillet 2016 17h46
 

31 juillet (Reuters) - Un consortium chinois comprenant le développeur de jeux, Shanghai Giant Network Technology, et Jack Ma, le fondateur du géant du commerce en ligne Alibaba Group , a racheté les activités de jeux en ligne de Caesars Interactive Entertainment pour 4,4 milliards de dollars (3,94 milliards d'euros) en numéraire, ont annoncé les deux sociétés.

L'accord de cession fait suite à une période de négociations exclusives, entre Caesars Interactive Entertainment et le consortium de Giant, annoncées par Reuters le 21 juillet.

Caesars Interactive Entertainment est détenu par Caesars Acquisition (CAC) et Caesars Entertainment. Cette cession sera une aubaine pour les deux sociétés, en quête de liquidités pour financer une opération complexe de fusion.

La principale filiale opérationnelle de Caesars Entertainment, Caesars Entertainment Operating (CEOC), est engagée dans une liquidation de 18 milliards de dollars et attend l'accord de ses créanciers à un plan de restructuration.

Les activités de jeu en ligne de Caesars, Playtika, proposent des jeux tels que Bingo Blitz et Slotomania.

Les joueurs sur Playtika utilisent de l'argent virtuel qu'ils ne peuvent pas échanger en devises réelles, mais les joueurs peuvent dépenser l'argent pour acheter des éléments proposés dans les jeux. Le jeu "World Series of Poker" de Caesars et les activités de paris en ligne avec de l'argent véritable ne font pas partie de l'accord de cession. (Liana B. Baker et Allison Lampert, Juliette Rouillon pour le service français)