Portugal-Fosun veut entrer dans BCP via une émission d'actions

dimanche 31 juillet 2016 17h01
 

LISBONNE, 31 juillet (Reuters) - Fosun Group, plus important conglomérat privé chinois, a présenté une offre ferme pour prendre une part de 16,7% du capital de Millennium BCP, la première banque portugaise cotée, via une augmentation de capital réservée, accompagnée d'une éventuelle montée en puissance jusqu'à 30% du capital.

Millenium BCP a dit dans un communiqué que l'offre présentée samedi soir envisageait un prix ne dépassant pas 0,02 euro par actiondans le cadre de l'augmentation de capital réservée.

Compte tenu d'une capitalisation boursière actuellement à 1,18 milliard d'euros, la proposition initiale du chinois représenterait un investissement d'environ 200 millions d'euros.

"Fosun envisage également d'augmenter sa participation via des achats sur le marché secondaire ou lors de futures augmentations de capital de BCP, avec pour objectif de porter la participation de Fosun dans BCP à 20-30%", précise la banque.

L'action BCP a terminé à 0,0202 euro vendredi, en hausse de près de 7%. Le titre a perdu plus de 60% de sa valeur depuis le début de l'année, notamment en raison des inquiétudes sur ses fonds propres, et l'offre du chinois pourrait être la bienvenue.

Vendredi, BCP a dit avoir obtenu des résultats "clairement positifs" dans les derniers tests de résistance de la Banque centrale européenne, ayant nettement amélioré ses ratios de fonds propres par rapport aux précédents tests, malgré une perte nette au premier semestre en raison de provisions pour dépréciation de créances douteuses pour assainir ses comptes.

BCP a dit qu'il reconnaissait "l'intérêt stratégique potentiel de la proposition" de Fosun et que le conseil d'administration allait "rapidement procéder à une analyse minutieuse de l'offre (...) en vue de prendre une décision concernant l'ouverture de négociations et la présentation d'une recommandation au directoire, dès que possible".

La banque a cependant ajouté que rien ne garantissait que l'opération se ferait et qu'aucune décision n'avait été prise jusqu'à présent.

L'offre est assortie de plusieurs conditions fixées par Fosun, dont un engagement clair des autorités portugaises à ne pas solliciter le conglomérat chinois pour abonder le fonds de résolution bancaire du Portugal.

L'an dernier, Fosun a lancé une offre pour une autre banque portugaise, Novo Banco, la stucture de défaisance de Banco Espirito Santo (BES), créée en août 2014 après le sauvetage de BES par l'Etat. Mais le groupe a ensuite retiré son offre pour une question de prix et n'a pas été candidat dans le cadre du nouveau processus de cession de la banque cette année. (Andrei Khalip, Juliette Rouillon pour le service français)