Le secteur bancaire de la zone euro mieux armé en cas de choc-BCE

vendredi 29 juillet 2016 22h31
 

FRANCFORT, 29 juillet (Reuters) - Les plus grandes banques de la zone euro résisteraient mieux en cas de choc qu'il y a deux ans, ayant renforcé leurs fonds propres et progressé dans la consolidation de leur bilan, a déclaré la Banque centrale européenne (BCE) à l'issue des tests de résistance des 37 plus grandes banques du bloc.

Les banques sont entrées dans la phase de tests avec un ratio moyen de fonds propres durs (CET1) de 13%, contre 11,2% il y a deux ans, et auraient encore un ratio de 9,1% en cas de scénario noir, contre 8,6% constatés en 2014, a précisé la BCE.

La BCE a ajouté que toutes les banques, sauf une, avaient un ratio de fonds propres rapportés aux actifs pondérés du risque (CET1) après avoir subi un choc économique et financier simulé supérieur au seuil de 5,5% fixé dans le cadre des tests de 2014. (Balazs Koranyi, Juliette Rouillon pour le service français)